Annonce

S'inscrire sur notre forum en trois étapes.

1). Inscrivez vous en cliquant sur "Inscription" ci dessus.

2). Présentez vous dans la rubrique "Je me Présente" si vous êtes vous-même migraineux, ou dans la rubrique "Quelqu'un que j'aime est migraineux" si l'un de vos proches l'est. puis cliquez sur "Nouvelle discussion" à droite sous l'annonce.

3). lisez TOUS les sujets qui se trouvent dans la rubrique "Comment fonctionne le forum ?", vous y découvrirez quelques astuces. C'est la première sous la Chatbox. Si vous rencontrez des problèmes par rapport au forum, n'hésitez pas à me contacter par mail : solax@gmx.fr ...........

Merci à tous.

#1 23-08-2010 21:51:16

Mathant
Modérateur
Lieu: Lunel
Âge: 56
Date d'inscription: 14-08-2009
Messages: 478

Les Triptans

LES TRIPTANS :

1)    ATTENTION
2)    MODE de FONCTIONNEMENT des TRIPTANS (par Maréchal)
3)    Re-ATTENTION
4)    QUE FAIRE ?
5)    Le 1/2 TRIPTAN

1 : ATTENTION

Utilisés épisodiquement pour stopper des crises de migraines nous dirons que c’est « Super » mais attention à l’abus.

L’idéal serait de ne pas dépasser une prise par mois. Mais disons qu’en fonction des personnes et de leurs maux 4 prises par mois n’est pas un excès (alarmant oui).

Au-delà il faut faire très attention et nous sommes nombreux à penser (nous l’avons vécu) que le fameux chiffre de 10 prises maxi par mois donné par les neurologues et médecins est bien trop (heureusement certains ont changé leurs vues).

Car si l’on en consomme trop on tombe dans un cercle vicieux de dépendance et de perte d’efficacité.

2 : MODE de FONCTIONNEMENT des TRIPTANS (par Maréchal)
La Sérotonine est impliquée dans le processus migraineux, mais si son manque peut provoquer des migraines, son excès subit le peut aussi!!!! C'est donc un problème très complexe, et lors de tests celles qui ont tenté d'augmenter leur taux de sérotonine, en labo, n'ont obtenu aucun résultat..;

Le Triptan est une invention assez subtile, puisqu'il vient se substituer à cette sérotonine en bloquant les capteurs qui lui sont sensibles, ce qui arrête le processus migraineux...Résultat des courses: Réduction de la dilatation des vaisseaux méningés, et en prime, blocage de la transmission au cerveau de la sensation de douleur...

Mais la Sérotonine reste en circulation puisqu'elle n'a pas été absorbée par ses capteurs...Cela n'a aucune importance si la prise du triptan est occasionnelle, ce neuro-transmetteur finit par se dissoudre et on n'en parle plus..

Par contre, si ce phénomène se produit régulièrement, et de façon rapprochée, notre corps réagit de façon à compenser ce qu'il subit comme un déséquilibre: il crée de nouveaux capteurs, supplémentaires, pour éponger cette sérotonine... puisque les anciens sont bloqués...et le processus s'emballe....

On voit donc les conséquences:-Augmentation graduelle du nombre de capteurs et de la production du neuro-transmetteur, d'où une capacité à produire de la douleur décuplée..surtout dès que le taux de triptan baisse dans le sang-Inefficacité progressive du triptan, et installation de migraines à répétition, dues à cette montée en puissance, artificielle, mais bien réelle, de notre machine à produire de la douleur...

Il faut donc arriver à calmer cette machine, et cela peut prendre des mois, mais ça vaut le coup!!!On commence quand même à reconnaître sur certains sites "médicaux" que l'abus de triptans pose un vrai problème de santé publique, puisque le remède devient pire que le mal, alors qu'il y a quelques années on n'y parlait que du risque vasculaire...

Tout finit par arriver, mais tant que la consommation de cette molécule restera aussi élevée en France, il ne faut pas compter sur la création d'autres médocs éventuellement moins addictifs, ce serait tuer la poule aux oeufs d'or!!! Seule solution: faire pression sur les Labos en boycottant ou presque ce produit, seule la baisse de chiffre les fera innover...

3 : Re-ATTENTION
L’action vaso-constrictrice de ces produits n'est pas sélective, donc elle n'agit pas que sur les artères crâniennes mais sur tout le système artériel, dont évidemment les coronaires...d'où le fait qu'ils soient déconseillés passé 65 ans, ou bien si le patient a des antécédents style tension, cholestérol etc... ce qui explique aussi les sensations bizarres dans la poitrine chez certains malades, ce ne sont pas des produits anodins...

Les Neurologues ont longtemps poussé à leur consommation, mais aujourd'hui, ceux qui s'intéressent vraiment à la migraine sont bien plus prudents..

Effets secondaires (Source Wikipedia)
Les effets secondaires sont nombreux. Les triptans peuvent entraîner des vertiges, une somnolence, une fatigue, une sécheresse de bouche, une sensation de chaleur ou, inversement, des sueurs froides. Ils peuvent également provoquer une sensation d'oppression au niveau de la gorge ou de la poitrine, des douleurs musculaires notamment dans la nuque ou une augmentation de la pression artérielle. L'ensemble de ces signes est rassemblé parfois sous le nom de « syndrome des triptans ».
Les triptans sont des médicaments puissants, qui agissent notamment sur le système cardiovasculaire, en provoquant une vasoconstriction, c'est-à-dire la contraction de la paroi musculaire des artères, ce qui entraîne temporairement une diminution de leur calibre et du débit sanguin en leur sein. Outre les précautions d’usages, ils sont fortement contre-indiqués en cas d'antécédent d'infarctus ou d'angine de poitrine, d'antécédent d'accident vasculaire cérébral ou périphérique, de certains troubles du rythme cardiaque, d'hypertension artérielle non contrôlée ou d'insuffisance hépatique. A titre exceptionnel, la prise de triptans peut se compliquer d'accidents cardiaques chez les sujets à risque.
Même s'il n'existe pas d'effet tératogène démontré, leur utilisation est déconseillée chez la femme enceinte.


4 : QUE FAIRE ?

Avant de tomber dans un cercle vicieux de dépendance il faut essayer d'autres molécules style Bi-Profénid(AINS) pour alterner les molécules susceptibles de calmer une crise.

On peut aussi voir avec son médecin pour essayer la mise en place d’un traitement de fond.
NE PAS ATTENDRE pour CHERCHER la CAUSE de nos migraines (ex: Théories de Solax)

Les Théories de Solax

Le casse-tête du migraineux (qui n'avait pas besoin de ça!!!) est donc, à chaque douleur qui se pointe, de diagnostiquer quel type de médicament il va prendre pour être à la fois efficace et ne pas tomber dans l'addiction ou l'abus........
Le patient ne peut compter que sur lui-même, et la prise, même d'un demi triptan en tout début de douleur peut conduire à une cata future si ces prises sont trop rapprochées
Donc, comme le but est de prendre le moins possible de chimie, il faut apprendre à reconnaître ce qui se passe en nous:
-certaines douleurs restent limitées et ne dégénèrent pas, donc on ne prend RIEN
-certaines douleurs vont monter très lentement mais sûrement, et devront être cassées par un anti-inflammatoire bien dosé, ou même 1g d'aspirine, ou d'autres molécules "moyennes"
-certaines douleurs sont typiques de la grosse mig, et là, justement parce qu 'on en prend peu souvent, le triptan sera très efficace.. (si on prend trop souvent ils n'agissent plus assez et le cercle vicieux commence)

Ne pas oublier qu'il vaut mieux frapper fort un bon coup, puis rester plusieurs jours sans rien et espacer de plus en plus les prises, que prendre les mêmes quantités globales, au compte gouttes, chaque jour...la raison est qu'ainsi votre corps ne va pas s'organiser pour lutter contre l'action de ces produits, surtout si les molécules sont alternées

Tout cela évidemment dans le but de pouvoir vivre à peu près normalement, et d'essayer d'éliminer progressivement les excès médicamenteux qui produisent de nouvelles migraines secondaires ou des céphalées permanentes...et afin d'être prêt à aborder dans les meilleures conditions possibles des thérapies non chimiques ...

Tout ce qui, sans chimie, favorise l'équilibre nerveux et physique (médecines douces, sports, exercices de défoulement pour évacuer les tensions, psychothérapies pour se déculpabiliser, oligo éléments, etc, est excellent et permet souvent d'espacer les crises afin d'aider à la désintoxication

Evidemment c'est encore le migraineux qui doit se prendre en charge, et il doit réfléchir et faire preuve de maturité dans cette affaire, parce que c'est son intérêt, et qu'il n'a pas vraiment le choix...si c'était facile nous ne serions pas là à disserter....


5 : Le 1/2 TRIPTAN
Nous conseillons sur ce forum d’essayer de ne prendre qu’un ½ triptan. Cela fonctionne parfois et limite donc la quantité « chimique » et les effets secondaires de ce médicament.
Cette prescription de ½ Triptan n’est pas conseillée par le corps médical et les fabricants, et alors !!!
Certains Triptans sont difficilement sécables mais rien d’impossible ….
Si ce n’est pas suffisant pour « tuer » votre migraine vous pouvez, 1h ou 2h après, prendre un aspégic, un aspro ou un paracétamol (au lieu de l'autre moitié du triptan).
Bien sur cela est une suggestion que chacun peut tester sans s’entêter si cela ne vous apporte aucun confort réel.

Hors ligne

 

ZEN

Pied de page des forums

[ Allez en Haut de la Page | Allez aux Forums ]

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr